Tanya Traboulsi

"HOME" - Tanya TRABOULSI

du 07 mars 2014 au 25 avril 2014 - Galerie du CAP - Quartz - Brest
Vernissage le 00 0000
© image extraite de
Née en Autriche et d’origine libanaise, Tanya Traboulsi partage son temps, depuis son enfance, entre ces deux pays. Après avoir obtenu un diplôme en fashion design en Autriche, elle a développé un intérêt croissant pour la photographie. Son travail a été exposé dans le monde entier, tant dans des expositions personnelles que de groupes et ses photographies ont été diffusées dans de prestigieuses publications et des revues en ligne comme Brownbook, Colors Magazine, Freunde von Freunden, Le Journal de la Photographie, Monocle, The Wire, etc. Depuis 2006, son travail photographique Music is Life documente la scène musicale alternative libanaise, et suit de près sa progression au Liban et à l’étranger. Elle a reçu le Prix de la Fondation Boghossian dans la catégorie photographie en Juin 2013.
Elle est représentée par la Galerie Art Factum.

La série "HOME" se penche sur l’idée de maison, de racines et d’appartenance, mêlés avec la confusion de grandir entre deux pays aux cultures multiples. Les images reflètent les aspects de ce qui peut être représentatif de la maison, liés aux endroits, gens ou souvenirs.

Grandir entre deux pays aux cultures différentes est source de grande richesse mais soulève également de nombreuses interrogations : me remémorant mon enfance, je me souviens avoir éprouvé un sentiment récurrent et curieux de nostalgie, légèrement inconfortable et sans aucun doute déroutant pour l’enfant que j’étais alors. Bien qu’il se manifeste sous d’autres formes, ce sentiment persiste encore aujourd’hui. Au fond, c’est le même sentiment de nostalgie, de mal du pays, l’aspiration d’appartenir à un endroit et d’être ancrée quelque part. Aussi je me demande : existe-t-il une définition catégorique du mot maison, de « chez soi » ? Et si oui, dans quelle mesure une définition est-elle nécessaire ?





Inscription NewsLetter